septembre 22, 2020

Mythes De Détails Architecturaux Que Vous Ne Devriez Plus Craindre

Mythes De Détails Architecturaux Que Vous Ne Devriez Plus Craindre

Le savoir-faire se construit sur le long terme et il s’est frayé un chemin dans le domaine de l’architecture. Cela dit, les mythes doivent être abordés de front. Lisez la suite pour découvrir pourquoi les prochains sont des mythes, tels que définis par les meilleurs architectes.

Fantasy one: Les détails ne peuvent être faits que peu de temps après le style conceptuel et la conception

Si vous voulez produire une construction qui résiste, vous devez créer un design vraiment puissant. Et les aspects de signification. Dès le début, nous devons prévoir comment les sections vont être produites et comment elles seront en bonne santé ensemble. Donc, détailler et créer transpirent simultanément.

Mythe 2: La paternité appartient à l’architecte

Maintenant, qui vous a expliqué que juste un? L’architecte ne peut tout simplement pas établir un grand détail sur son personnel. C’est la performance collective des fabricants, des ingénieurs mécaniciens et des ingénieurs des substances. Et ce qui signifie que la paternité ne peut tout simplement pas appartenir à l’architecte.

Troisième mythe: la présentation détaillée n’est tout simplement pas aussi intrigante que la présentation conceptuelle

Effectivement, l’attractivité est dans l’œil du spectateur, n’est-ce pas? De nos jours, la synergie impliquant chaque style schématique et style conceptuel et design est de la plus haute importance et, par conséquent, chacun est inclusif les uns des autres. Je ne peux pas faire la différence entre les deux, alors d’où vient ce mythe?

Quatrième mythe: les détails sont là pour cacher les imperfections

Complètement faux encore une fois! Les aspects sont centrés sur pour produire une composition robuste. Ceux-ci sont là pour communiquer comment la création doit être créée. À l’heure actuelle, avec la fabrication électronique et les nouveaux systèmes d’âge tels que le BIM, Rhino et bien d’autres. il n’y a pas de place pour les imperfections.

Mythe 5: Les détails sont synonymes de dessins orthogonaux

Les deux dessins dorés en D que les architectes utilisent couramment sont pratiquement éteints. Cependant, il reste un besoin pour des dessins de construction conventionnels, des documents de profondeur qui nécessitent des dispositions, des directives de fabrication, etc. Les concepteurs utilisent Configuration des styles d’informations pour obtenir des seconds dessins à partir de versions 3D. Ils peuvent même être proposés par le biais d’animations avec des étapes d’assemblage élaborées.

Fantasy 6: l’innovation technologique électronique signifie une profondeur incontournable

Aucun robot ne peut changer un humain! Avec les technologies numériques, il est possible de construire des conceptions et des structures beaucoup plus avancées qui nécessitent une précision dans les détails qui ne serait pas réalisable sans la nécessité d’un intellect humain louable.

On pourrait conclure à juste titre que, pour l’architecture En détail, il faut regarder, pas seulement les caractéristiques technologiques théoriques et constructives, mais en plus le paramétrage, les difficultés de personnalisation de masse et l’utilisation du savoir-faire pour la fabrication. Dans le cas où vous appelez à beaucoup plus de démystification des mythes, n’hésitez pas vraiment à parler aux meilleurs architectes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *